Bill Hodges est un flic. Enfin il était flic. Car pour l'instant il oscille entre regarder les programmes de l'après-midi du fond de son canapé et la dépression. Jusqu'à ce qu'il recoive une lettre de Mr Mercedès. Car Bill Hodges est parti en laissant des dossiers en suspens. Notamment celui d'un criminel de masse qui a foncé dans la foule des chômeurs venus se présenter au forum de l'emploi : 8 morts, 15 blessés et une furieuse envie de recommencer. 

Mr Mercedes Mr Mercédès rôde autour de Bill. Et Bill espère bien l'arrêter. 

Stephen King délaisse l'horreur pure pour nous entraîner vers le polar. Un polar plutôt réussi, diablement efficace... avec quand même quelques passages sanguinolents. Néanmoins pas de fantastique dans cet opus juste une bonne dose de suspense. 

Tour à tour nous épousons le point de vue de Bill et celui du tueur. Intellgence contre intelligence tels deux joueurs d'échecs ils vont se mesurer l'un à l'autre. 

Ce polar pourrait être classique mais l'équipe des héros est singulièrement attachante et atypique. Même le tueur se révèle plus complexe que le début du roman nous le laisse présager. 

.Un peu plus de 500 pages dévorées quasi d'une traite et un excellent cru. Même hors de son genre de prédlection, un grand Stephen King. Vivement la suite...